Parc national de la Vanoise
-A +A
Share

Bruyère carnée

Bruyère des neiges (Erica carnea L.)

 

L’aire de distribution de cette Bruyère des neiges s’étend sur les montagnes du sud du continent européen. Elle atteint en France sa limite occidentale et n’est connue que de trois départements : Alpes-Maritmes, Savoie et Haute-Savoie. Dans notre département, elle est très localisée sur deux secteurs : l’un en Tarentaise, sur une petite zone au nord de la Dent du Villard ; l’autre en Maurienne sur un espace plus étendu compris entre Modane et Lanslebourg.

La forêt de pins (Pin à crochets ou Pin sylvestre), pas trop dense, est le principal milieu de vie de cette bruyère liée aux terrains calcaires. Les populations de Vanoise s’échelonnent entre 900 et 2500 m d’altitude.

La bruyère des neiges est la seule représentante du genre Erica en Savoie. Les petites fleurs d’un rose vif, groupées au sommet des rameaux s’épanouissent dès la fonte des neige... de février à juin selon l’altitude et l’exposition. Mais ce petit arbrisseau est reconnaissable toute l’année par ses feuilles en forme de petites aiguilles regroupées par quatre autour de la tige.

Cette espèce protégée subit régulièrement des destructions par des ouvertures de pistes forestières, de sentiers, de carrières, de prairies agricoles. Des suivis sont mis en place pour mieux connaître le devenir de ces populations impactées et des mesures compensatoires mises en œuvre. Souhaitons que les connaissances acquises sur la Bruyère des neiges en Vanoise contribuent à une meilleure prise en compte de sa présence avant la réalisation de nouveaux projets d’aménagements.

Bruyère des neiges en début de floraison dans une pinède à crochet
Bruyère carnée
Bruyère des neiges en début de floraison