Parc national de la Vanoise
-A +A
Share

Le POIA Birdski

Projet financé avec le concours de l’Union européenne et du CIMA-FNADT. L’Europe s’engage sur le Massif Alpin avec le Fonds Européen de Développement Régional.

csm_poia-com-autorite-coul_e2e3349f8b.jpg
cget.png

- POIA BIRDSKI -

Vers une meilleure prise en compte de l’avifaune patrimoniale par les domaines skiables des Alpes du nord

Programme Interrégional du Massif des Alpes (POIA-FEDER)
logopoiafblanc.png

 

Les massifs montagneux des Alpes du nord jouent un rôle majeur pour la protection des domaines vitaux des grands rapaces (Gypaète barbu, Aigle royal) et des galliformes de montagne (Tétras-Lyre, Lagopède alpin).

Ils abritent aussi une grande concentration de domaines skiables qui peuvent avoir des impacts sur l'avifaune : fragmentation des territoires, dégradation des habitats naturels, mortalité par percussion sur les câbles, dérangement lors de phases clés du cycle de vie.

Coq de tétras-lyre pendant les parades du printemps
Gypaète barbu. Juvénile de Peisey né en 2019 posé non loin des Chalets des Loyes.

Dans ce contexte, le projet porté par le Parc national de la Vanoise et ses partenaires, le Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie (Asters) et l'Observatoire des Galliformes de Montagne (OGM), vise à construire un partenariat entre des domaines skiables volontaires et des gestionnaires d’espaces protégés pour :

  • mieux comprendre les cycles de vie du Tétras-lyre et du Gypaète barbu ;
  • identifier ensemble des mesures de gestion adaptées et partagées (visualisation des câbles des remontées mécaniques, création de zones de quiétude) ;
  • mobiliser des moyens innovants pour évaluer l’efficacité des actions réalisées ;
  • disposer de méthodes et d’outils permettant le transfert des connaissances acquises aux gestionnaires de domaines skiables et des espaces protégés de l’arc alpin français.
Mise en place des fanions d'interdiction du ski hors-piste dans la zone d'hivernage du tétras-lyre au Col du Vallon.

 

Les objectifs du projet

Le projet se décline en 5 objectifs opérationnels :

> A - Éviter, ou réduire, l'impact des câbles des remontées mécaniques sur les espèces emblématiques en limitant la mortalité par percussion et en améliorant la connectivité écologique au sein des domaines skiables ;

> B - Accompagner les domaines skiables pour leur donner les moyens de mieux prendre en compte de la biodiversité ;

> C - Éviter le dérangement des zones d'hivernage du Tétras-lyre ;

> D - Améliorer les connaissances sur l'efficacité des mesures mises en place pour le Gypaète barbu et le Tétras-lyre en particulier, au travers de moyens innovants ;

> E - Valoriser et diffuser les résultats auprès d'un public professionnel, du réseau alpin des espaces protégés et du grand public en s'assurant de la transférabilité des actions menées.

 

Ce projet, intitulé « Birdski » a débuté le 1er janvier 2020. Des actions seront menées en partenariat avec 17 domaines skiables de Savoie et 19 domaines skiables de Haute-Savoie, et ce jusqu’à fin décembre 2022.

Parmi ceux-ci, 3 domaines skiables pilotes volontaires s’investissent plus fortement dans le projet : les Arcs-Peisey Vallandry, Val Cenis et les Contamines-Montjoie.

 

 

 
logo_officiel_de_la_station_de_ski_des_arcs.jpg
carousel-logo-contamines.jpg
val_cenis_.jpg

Projet soutenu techniquement par Domaine Skiable de France, le département de la Savoie, Alparc, le Parc national du Mercantour, le Parc national des Ecrins, l’OFB (ex-ONCFS), la Fédération de chasse de Savoie et l’ONF.

Contacts :