Parc national de la Vanoise
-A +A
Share

Les lacs d’altitude, des sentinelles pour le suivi des changements globaux des Alpes françaises

massifalpinfederderoule_cle02f338_0.jpg

 

Depuis 2015, le réseau lacs sentinelles bénéficie du concours de l’Union européenne, via le Programme opérationnel interrégional du Massif des Alpes* qui soutient l’action « Les lacs d’altitude, sentinelles pour le suivi des changements globaux des Alpes françaises ».

Objectifs : Le projet vise à mettre en œuvre un observatoire des lacs d’altitude permettant d’acquérir et de centraliser les connaissances sur ces milieux.

Résultats attendus : Un état des lieux de la végétation des lacs permettra d’améliorer la connaissance de la biodiversité végétale méconnue de ces systèmes. Il s’agira également de compléter et d’améliorer les méthodologies de suivi des lacs d’altitude testées en partie en 2014, d’optimiser les moyens nécessaires à ce suivi et de poursuivre la coopération entre les acteurs impliqués du réseau Lacs sentinelles. Les connaissances et méthodologies produites au cours du projet seront partagées au sein du réseau et largement diffusées auprès des acteurs locaux concernés par les lacs d'altitude (gestionnaires d'espaces, collectivités territoriales, fédérations de pêcheurs, etc.). Elles devront être accessibles à d’autres gestionnaires des lacs d’altitude souhaitant les appliquer sur les espaces dont ils ont la charge. Enfin, les connaissances et méthodologies résultant du projet devront contribuer aux réflexions menées pour la mise en place de mesures de gestion. Les résultats seront également diffusés auprès du grand public.

Soutien financier de l'UE : 156 048,53 €

* Projet financé avec le concours de l'Union européenne. L’Europe s’engage sur le Massif Alpin avec le Fonds Européen de Développement Régional

Lien vers le site internet dédié: www.lacs-sentinelles.fr

Le réseau «Lacs Sentinelles», coordonné par Asters, le Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie, réunit des scientifiques, des gestionnaires d’espaces protégés dont le parc national de la Vanoise et des usagers des lacs d’altitude.

 

Comme les autres gestionnaires d'espaces protégés, le Parc national de la Vanoise se pose des questions au regard des activités humaines exercées sur ces espaces et du changement climatique :

  • Quels sont les impacts des activités humaines (pastoralisme, tourisme, gestion piscicole) de proximité ?
  • Quels sont les impacts des changements globaux sur le fonctionnement et l’état de conservation des écosystèmes ?
  • Comment évoluent ces milieux ?
  • Comment diagnostiquer et corriger les éventuels dysfonctionnements ?

 

Afin de répondre à toutes ces questions, le réseau Lacs sentinelles a mis au point des protocoles communs de suivi à long terme.

En Vanoise, ce sont 5 lacs (Lac du Mont Coua, Lac Merlet supérieur, Lac de l'Arpont, Lacs blanc et noir du Carro) qui sont ainsi suivis depuis quelques années par la Fédération départementale des pêcheurs de Savoie et le Parc national dans le cadre d'un partenariat.

Ces lacs servent aussi de support pour des études plus poussées réalisées par les universitaires partenaires.

 

Opération soutenue financièrement par :

logo_financier.jpg

 

Partenaires :

logo_partenaire.jpg

 

Prise de mesures avec une sonde par Bertrand Lohéac (Fédération départementale de la Pêche)
Le lac Merlet supérieur
Localisation des 5 lacs suivis dans le Parc national de la Vanoise