Parc national de la Vanoise
-A +A
Share

Le lagopède alpin

Au-delà de 2000 mètres, sur les pelouses rases d'altitude, landes, combes à neige et pentes rocheuses, se cache le lagopède alpin ou "perdrix des neiges". Il se nourrit essentiellement de saules nains et doit son originalité à la mue saisonnière de son plumage.

En hiver, il est blanc comme neige... En été, il est gris-brun.

lagopède

Dans les deux cas, cela lui permet de se confondre avec son environnement.
Il n'est donc pas rare de passer à proximité de cet oiseau sans même le remarquer, d'autant plus que la femelle reste immobile durant ses couvées.

Le lagopède alpin est une relique des dernières grandes glaciations. Lors du recul des glaciers, il a choisi de migrer en altitude plutôt que de se retirer vers le nord, afin de retrouver un climat qui lui soit favorable.
Le déclin de cette espèce, qui mériterait d'être protégée sur l'ensemble du territoire national, pourrait être dû en partie au réchauffement climatique.

lagopède

Le lagopède est également très sensible au dérangement des couvées par les promeneurs hors des sentiers, les skieurs, les chiens et les troupeaux.