Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 04/01/2023
Flore
© Gilles Corriol. Mycène de Pasvik
© T. Delahaye. Habitat de la mycène de Pasvik
© PNV - M. Delorme. Vallon de l'Orgère, lieu de la découverte
Tous les ans, quelques espèces de plantes, d’animaux ou de champignons non encore connues en Vanoise sont observées par les agents du Parc national ou par des spécialistes mobilisés par l’établissement pour venir effectuer des études sur le territoire du Parc. Mais il demeure exceptionnel d’observer une espèce non encore signalée sur l’ensemble des montagnes de la chaîne alpine. C’est pourtant une telle découverte qu’ont eu le plaisir d’effectuer les mycologues venus inventorier les vallons de Polset et de l’Orgère en cette fin d’été 2022.

Une découverte dans le cadre de l’ATBI dans les vallons de Polset et de l’Orgère

ATBI « All taxa biodiversity inventory », désigne des études scientifiques visant à inventorier de manière la plus exhaustive possible la biodiversité d’un site dans un laps de temps limité. En français : IBG : Inventaire biologique généralisé.

En 2021 et 2022, le Parc national a levé des crédits pour faire réaliser un IBG sur les vallons de Polset et de l’Orgère dans la vallée de la Maurienne. Un appel d’offre a permis de sélectionner des experts dans différents domaines des sciences naturelles : entomologie (étude des insectes), malacologie (étude des mollusques), chiroptérologie (étude des chauves-souris), lichénologie (étude des lichens) … Et les mycologues de la Fédération mycologique et botanique Dauphiné-Savoie (FMBDS) pour l’inventaire des champignons.

C’est au cours d’une session de terrain organisée par la Société mycologique et botanique de la région chambérienne (SMBRC), association membre de la FMBDS, du 15 au 17 septembre 2022 qu’a été repérée dans le vallon de l’Orgère, la mycène de Pasvik (Mycena pasvikensis Aronsen). Pasvik est une petite localité norvégienne, dans le cercle polaire arctique. Cette observation en Vanoise est le premier signalement pour la chaîne alpine !

 

Une identification confirmée par la biologie moléculaire

Les mycènes sont un genre de champignons de taille petite à moyenne regroupant environ 300 espèces en Europe. Sous nos latitudes, ils poussent au sol, sur les bois morts et dans les mousses ; ils sont essentiellement saprophytes1. Même si de nombreux caractères macroscopiques concernant le pied, le chapeau et les lames de ces champignons sont observables sur le terrain, l’identification précise des espèces nécessite souvent une confirmation par l’examen d’éléments visibles seulement sous le microscope (spores2, hyphes3, cystides4…).

C’est d’ailleurs après avoir observé les caractères microscopiques d’une petite mycène récoltée dans une lande à rhodendrons que Gilles Corriol, mycologue expert scientifique de cette session à l‘Orgère, a reconnu une espèce inédite pour les Alpes.

Pour confirmer pleinement cette découverte, une analyse de l’ADN du champignon de l’Orgère a été effectuée. Les séquences analysées se sont révélées être 100 % identiques à celles disponible dans les bases de données et correspondant à l’espèce Mycena pasvikensis, décrite seulement en 2016 à partir de récoltes norvégiennes effectuées près de la localité de Pasvik.

D’autres découvertes mycologiques d’intérêt national ou régional ont été effectuées dans ces vallons de Maurienne, confirmant une nouvelle fois tout l’intérêt de ces IBG pour mieux connaître la biodiversité. La présence de la mycène de Pasvik en Vanoise vient encore renforcer la valeur unique en France de ce territoire comme refuge pour les espèces arctico-alpines.

 

1 - se dit des végétaux supérieurs, des champignons et des micro-organismes qui se nourrissent de matière organique morte.

2 - spore : en biologie, une spore est une semence, unicellulaire, plus rarement pluricellulaire reproductive chez certains organismes vivants. Elle donne un nouvel individu par reproduction sexuée ou asexuée.

3 - hyphe : élément végétatif filamenteux (mycélium) caractéristique des champignons.

4 - cystide : cellule stérile localisée sur le chapeau ou le pied de certains champignons.