Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 29/11/2019
Marque
La marque Esprit parc national Vanoise se déploie depuis 2016 sur le territoire. Elle englobe aujourd’hui 60 produits et 39 prestataires. Depuis 2016, 12 formations ont été proposées gratuitement aux acteurs engagés. La dernière a eu lieu les 19 et 20 novembre derniers, sur le thème de la conception et la commercialisation des produits touristiques.

 

Pour être toujours plus proche des besoins des acteurs du territoire et comme traduction directe de la signature, en septembre dernier, d’une convention de partenariat entre Auvergne Rhône-Alpes Tourisme et les Parcs nationaux alpins de la région (Vanoise, Ecrins), cette formation a été construite via le programme de formation professionnelle Trajectoires tourisme.

 Les 2 jours passés à la maison de la coopération intercommunale de Moûtiers ont été animés par David Blanchard, formateur senior à Logitourisme. Ils ont rassemblé des professionnels marqués Esprit parc national, pour la plupart des accompagnateurs en montagne chevronnés, ainsi qu’une accompagnatrice stagiaire et un gardien de refuge du Parc national. Des agents des secteurs ont également profité de l’occasion pour rencontrer et échanger avec les professionnels présents.

 Sans remettre en cause les fondements de l’activité de ces professionnels reconnus, il s’est agi, avec l’aide de David Blanchard, d’actualiser la conception de leurs offres via les nouveaux concepts du marketing touristique (ciblage, promesse, storytelling, expérience, etc.). Et de réfléchir à de nouveaux modes de promotion et de commercialisation en lien avec les nouveaux usages numériques (sites internet, smartphones, applications mobiles, réseaux sociaux, systèmes de réservation, etc.). Le tout dans une logique d’« expérience utilisateur » (penser du point de vue du client). Autant de sujets bien éloignés du quotidien, mais incontournables dans le monde d'aujourd'hui...

Pour lever ces difficultés bien compréhensibles, le formateur a mobilisé son expertise des techniques les plus actuelles d’animation collaborative et de partage en temps réel via les outils virtuels en ligne. Aux dires des participants, les séances furent stimulantes. Et certains auraient bien continué à phosphorer pour aller encore plus loin, jusqu’à la construction complète de nouvelles offres. Partie remise ?

 

D’ores et déjà, et dans un registre complémentaire, le Parc national va organiser, mi-janvier 2020, une autre formation Esprit parc national, à dimension plus patrimoniale, sur la reconnaissance des traces d’animaux en hiver, autour de la maison de la Réserve naturelle de Tuéda. Travailler les fondements, c’est aussi essentiel.