Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 12/03/2019
Institutionnel
Depuis 2018, la pratique de la pêche dans le cœur du Parc fait l'objet d'une réglementation. Celle-ci a été conçue en concertation étroite avec les acteurs locaux de la pêche, dans le cadre de la loi 2006 des parcs nationaux et en cohérence avec les arrêtés départementaux. Il s'agit de maintenir une activité de pêche authentique et de caractère dans certains lacs et torrents, tout en préservant durablement des écosystèmes fragiles. Un dépliant d'information sur la réglementation est disponible, à l'attention des pêcheurs.
La version 2019 du dépliant pêche du PNV est à votre disposition
Torrent de la Rocheure (cœur de Parc, Val Cenis Termignon)
 Lac de la Partie (cœur de Parc, Villarodin-Bourget)

 

La Fédération de Savoie pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (FSPPMA), les Associations Agréées de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques (AAPPMA), les sociétés de pêche privées, les communes gestionnaires, la Direction Départementale des Territoires de Savoie et le service départemental de la Savoie de l’Agence Française de la Biodiversité (AFB) ont travaillé aux côtés du Parc national de la Vanoise pour définir les différents volets de la réglementation de la pêche en cœur de Parc.

Sur les actes de pêche, les écarts avec la réglementation départementale sont minimes et c'est sur les points suivants que la réglementation du Parc va plus loin :

  • interdiction de la pêche de la grenouille rousse (espèce naturellement présente),
  • interdiction de l’amorçage pour éviter les intrants et apports de matière organique,
  • usage d'hameçons ou mouches avec ardillon interdits pour éviter des blesser les prises, notamment celles qui n'ont pas la maille et qui doivent être relâchées,
  • pêche au poisson mort ou vif interdit (vairon par exemple) pour éviter l'introduction volontaire ou non d'espèces ou d'individus dans le milieu, pour des aspects sanitaires, génétiques et de fonctionnalité des milieux.

La ligne conductrice de cette réglementation est à la fois de maintenir la pêche là où elle est pratiquée de longue date et de ne pas l’ouvrir sur des lacs ou cours d'eau qui n'ont jamais été alevinés. En effet,ces milieux sensibles présentent des caractéristiques propres, avec une morphologie et un fonctionnement particuliers. Une biodiversité unique y règne avec des espèces protégées au plan national comme le triton alpestre.

Afin d’informer les pêcheurs sur ces changements réglementaires, le Parc national a édité avec l’appui de la FSPPMA, un dépliant d'information. Ce dépliant, qui présente une carte détaillée, précise les lieux de pêche autorisés, les règles (espèces, nombre, taille, modes de pêche) mais aussi les coordonnées des dépositaires et gestionnaires.

L'édition 2019 est disponible auprès des offices de tourisme du territoire, des revendeurs de cartes de pêche, de la FSPPMA et des AAPPMA locales.

Pour une pêche durable et respectueuse des milieux naturels en cœur de Parc national, nous vous encourageons à prendre connaissance de la nouvelle réglementation.