Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 10/07/2018
Tourisme
 
Jusqu’en 2011, le Parc national de la Vanoise a régulièrement mené des études de fréquentation sur la base d'enquêtes de terrain et de comptages manuels. Ces études donnaient des résultats riches d’enseignements mais leur coût important a obligé à en modifier la fréquence. De même, les éco-compteurs pédestres et routiers mis en place en complément pour la saison estivale sur les principaux accès au cœur n’ont pas permis d’obtenir des données fiables et significatives.
De juin à octobre 2017, le Parc national de la Vanoise a donc testé une nouvelle méthode de suivi de la fréquentation à partir de données de téléphonie mobile pour suivre les mouvements sur son territoire.

 

Ce dispositif Flux Vision Tourisme, développé par Orange pour mesurer la fréquentation du territoire, est aussi utilisé par d’autres collectivités : Savoie Mont Blanc Tourisme, le Conseil départemental de la Drôme, le Parc national des Calanques en lien avec la métropole Marseillaise, etc.

Dans le Parc, des zones cibles ont été délimitées pour l'étude. Elles représentent les bassins d’accès au cœur du Parc, en lien avec leurs zones d’hébergements ou de villégiatures supposés.

Étant donné la faible couverture réseau sur les zones cibles, dont la plus grande partie se situe en cœur de Parc, les données obtenues n'ont pas permis d'obtenir des informations très précises. C'est une des limites de cette étude. Celle-ci présente néanmoins l'intérêt de donner pour 2017 un ordre de grandeur quantitatif de la fréquentation et fait ressortir les tendances suivantes :

 

1. Le mois d’août est plus fréquenté que ne l’est le mois de juillet sur l’ensemble du territoire du Parc. Deux pics de fréquentation sont marqués, pour tous les sites étudiés : 14 juillet et 15 août. Ce pic de fréquentation est d’autant plus marqué pour la période autour du 15 août. Ce chiffre est en lien avec la fréquentation touristique qui est majeure au mois d’août sur l'ensemble de la Vanoise.

 

Fréquentation touristique de juin à octobre 2017 sur le territoire du Parc national de la Vanoise, tous sites confondus

 

2. Le pic de fréquentation en haute saison tous sites confondus peut atteindre plus de 3,5 fois le pic de fréquentation de fin et début de saison

3. Les entrées de Parc en Tarentaise que sont Rosuel et Pralognan (communes comprises) accueillent plus de visiteurs durant juillet et août que ne le font, en Maurienne, Plan d’Amont/Plan d’Aval et Bellecombe (communes comprises).

4. La répartition de la fréquentation entre les deux vallées, Tarentaise et Maurienne, n’est pas égale comme vu précédemment. L’ordre de grandeur est d’environ 14 000 visiteurs/jour pour les deux sites de Tarentaise, Rosuel et Pralognan, contre 9 000 visiteurs/jour pour les deux sites de Maurienne, Plan d’Amont/Plan d’Aval et Bellecombe.

5. Pralognan et Rosuel sont les deux entrées de Parc les plus fréquentées avec en moyenne, pour chacune, 7 000 visiteurs/jour soit plus ou moins 20 % de la fréquentation totale du territoire étudié.

6. Le public touristique (hors habitants de Savoie, représenté en bleu et orange sur le graphique) est majoritaire en pleine saison estivale à l’inverse des queues de saison où il y a majoritairement des habitants de Savoie.

 

Pourcentage de type de visiteurs par jour de la semaine en fin de saison (septembre et octobre 2017)

 

Pourcentage de type de visiteurs par jour de la semaine en pleine saison (juillet et août 2017)

 

7. Le pic de fréquentation maximal tous sites confondus atteint un peu moins de 40 000 visiteurs/jour. La tendance des résultats montrent aussi qu’en majorité la durée sur un même site est d’environ 3-4 h.

 

Pour l’année 2018, une nouvelle étude sera menée, plus complète et avec une méthode affinée.. À suivre !

Refuge de La Martin (Villaroger)
Randonneur s'apprêtant à traverser le lac des Assiettes asséché, devant la Grande Casse (Pralognan-la-Vanoise)