Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 07/08/2017
Développement durable
Tractée par deux chevaux, une calèche hippomobile à assistance électrique a transporté des passagers, du 30 juillet au 6 août, dans le cœur du Parc national de la Vanoise entre le site de Bellecombe et le chalet de la Rocheure (Val Cenis Termignon). Une semaine d'expérimentation pour un mode de déplacement innovant et respectueux de l'environnement.

 

Cette offre de déplacement en calèche à assistance électrique constituait une première en montagne. L'expérimentation a été conduite par Transavoie, maître d'ouvrage, et la commune de Val Cenis, avec l'appui de la société Oxalis, maître d'ouvrage délégué pour Transavoie. Le Parc national de la Vanoise a apporté son soutien à l'expérimentation de cette solution complémentaire au transport en bus et particulièrement respectueuse de la nature.

Durant cette semaine, la calèche hippomobile, d’une capacité de 8 à 10 personnes, est ainsi venue compléter le transport de passagers par la navette en bus de Transavoie circulant tout l’été entre le village de Termignon, Bellecombe et Entre-Deux-Eaux.

Environ 200 randonneurs, touristes contemplatifs ou familles, ont pu tester ce service payant qui a aussi fait la joie des enfants. Plusieurs personnes à mobilité réduite, ou ayant des difficultés à marcher, sont revenues sur le site à cette occasion.

Au-delà de son succès touristique, l’expérimentation a permis de vérifier l’efficacité technique du système : montée et descente facilitées pour les chevaux avec un bonne recharge électrique lors du freinage dans les descentes.

Cette calèche a également reçu un accueil très favorable des acteurs locaux et élus. Elle a fait l’objet d’une démonstration publique le 3 août, en présence de la presse, de France 3 et de 8 Mont-Blanc au refuge-porte du Plan du lac.

Cette journée a été l'occasion d'une rencontre entre les maires délégués de Termignon, Lanslevillard, Sollières-Sardières et Bramans pour la commune de Val-Cenis, ainsi que du directeur de Transavoie et du directeur-adjoint du Parc national de la Vanoise.

Des élus des communes de Valloire (73) et de Vendargues (34) ainsi que de l’IFCE (Institut Français du Cheval et de l’Équitation) étaient également présents, intéressés par le retour d'expérience.

Financée par l’ADEME et le commissariat à l’aménagement des Alpes, cette première expérimentation de 2017 devrait être renouvelée sur une durée plus longue en 2018.