Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 02/12/2019
Flore
Les mousses sont des petites plantes dépourvues de fleurs et de vaisseaux conducteurs où circule la sève. Aussi modestes soient-elles, une publication scientifique récente démontre qu’elles ont joué un rôle essentiel, il y a environ 445 millions d’années, dans l’enrichissement de notre atmosphère en oxygène, favorisant l’évolution de la vie sur les continents.
Bryum sauteri : plante entière © Pierre Boudier
Riccia beyrichiana : plante entière © Pierre Boudier
Syntrichia subpapillosissima : coupe transversale d’une feuille © Pierre Boudier

Elles représentent de nos jours une petite part de la biodiversité végétale sur notre planète avec un peu plus de 18 000 espèces connues réparties dans trois grands groupes : les anthocérotes, les hépatiques et les bryophytes au sens strict.

Depuis une quinzaine d’années, l’étude des mousses connaît un fort regain d’intérêt en France après de longues années de disette. Un ouvrage, en français, pour permettre leur identification est en préparation… La dernière Flore des mousses de France remonte à 1966 !

 

Le massif de la Vanoise se révèle être un territoire de tout premier plan pour la connaissance et la préservation de ces plantes : avec plus de 850 espèces recensées, il abrite à lui seul 62 % des espèces de France métropolitaine. Tout aussi exceptionnel : une bonne vingtaine d’espèces n’est connue en France que sur les montagnes de Vanoise.

De nouvelles découvertes sont effectuées régulièrement, notamment par des amateurs passionnés qui viennent prospecter en Vanoise. Un article vient d’être publiée dans la revue « Botanique » pour relater les dernières trouvailles. L’intérêt de ces découvertes dépasse même parfois les limites de la Vanoise. Ainsi, Bryum sauteri trouvé sous la pointe de la Vuzelle à Planay et Syntrichia subpapillosissima observé à Villarodin-Bourget n’avaient encore jamais été signalés en Savoie. Toujours plus fort : la découverte de Riccia beyrichiana vers le refuge de la Fournache à Aussois est une première pour le massif alpin !

 

Rappelons que toutes les observations naturalistes collectées sur le territoire du Parc national de la Vanoise sont accessibles à tous sur le site BiodiVanoise.

Vous trouverez le lien pour télécharger l’article évoqué ci-dessus. Et celui du site « Bryologia Gallica », qui offre un très large échantillonnage d’excellentes photographies des mousses de France : lien vers le site.