Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 06/02/2018
Faune

Sports de pleine nature et dérangement de la faune en hiver

Be Part of The Mountain : Lancement de la première campagne de communication sur les sports de pleine nature et le dérangement de la faune en hiver à l'échelle alpine...

Pour les passionnés de sports de neige, les Alpes deviennent de plus en plus attractives au-delà des stations de ski. Les tendances actuelles du loisir dans le ski de randonnée, le free-riding et la raquette à neige ont largement augmenté le nombre de visiteurs hivernaux dans les espaces protégés et dans bien d’autres zones sensibles des Alpes, augmentant ainsi l'impact sur la faune sauvage et l'environnement alpin.

Bien que de nombreuses organisations et instances publiques des pays alpins soient depuis longtemps engagées dans des activités de sensibilisation, le dérangement de la faune et ses effets restent une préoccupation majeure dans de nombreuses régions. Pour sensibiliser les participants au problème et contribuer à la visibilité des nombreuses initiatives existantes, le réseau alpin des espaces protégés ALPARC a développé l'initiative de communication conjointe « Be Part of the Mountain » (BPM).

« Be Part of the Mountain » est une initiative de coopération internationale qui veut allier – dans les Alpes - des espaces protégés, des organisations de protection de la nature, des collectivités, des clubs alpins et des ambassadeurs.

Une première action de l'initiative « Be part of the Mountain » est la mise en place d'une campagne de communication afin d’attirer l’attention des pratiquants sur le dérangement de la faune en hiver et de présenter l’initiative internationale. Parmis les outils qui visent à convaincre les pratiquants de se comporter de manière responsable et d'éviter de skier dans les zones sensibles, un site internet à découvrir « www.bepartofthemountain.org » et un clip-vidéo.

L'hiver est particulièrement difficile pour les animaux : l'épaisseur de neige est importante et ils peinent à s'alimenter. Se déplacer consomme beaucoup d'énergie. Se protéger des prédateurs encore plus... Faites leur don de quelques heures de répit, ne les dérangez pas !