Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 09/01/2020
Faune
Chouette hulotte en Vanoise
La chouette hulotte prise en charge par le centre de sauvegarde de la faune sauvage "Le Tichodrome" (38) © DR
Chouette hulotte en Vanoise

 

Le 28 décembre 2019, une chouette hulotte a pu retrouver la liberté sur la commune de Séez. L’oiseau avait été retrouvé blessé sur le bord de la route à l’entrée du village par des habitants de la commune le 20 novembre. Grâce à l’agent de police municipale qui a assuré le lien avec le Parc national de la Vanoise, la chouette a pu être transférée dès le lendemain de sa capture au centre de sauvegarde de la faune sauvage « le Tichodrome », basé en Isère.

Outre plusieurs hématomes et un ulcère à un œil, elle présentait des troubles neurologiques réduisant fortement sa capacité de vol. Après quelques soins et plusieurs semaines de rééducation en volière sous l’œil attentionné des bénévoles du centre de sauvegarde, elle a finalement pu être relâchée le 28 décembre vers 21h30 non loin de l’endroit où elle avait été trouvée blessée.

Ce rapace nocturne d’environ 1 mètre d’envergure, bien que répandu en France, bénéficie comme tous les rapaces du statut d’espèce protégée. La chouette hulotte affectionne les forêts où elle niche dans les vieux arbres creux ou parfois les anciens nids de grands oiseaux. Les petits rongeurs, oiseaux, grenouilles, vers… qu’elle chasse la nuit impliquent un vol silencieux, une bonne vision mais surtout une excellente acuité auditive qui lui permet de repérer le bruissement d’une proie se déplaçant dans la végétation.

Peu présente dans le cœur du Parc national de la Vanoise, élevé en altitude et où la forêt est rare, elle est cependant très fréquente dans les forêts situées en limites de l’espace protégé, y compris à proximité des villages et habitations.

Le Parc national de la Vanoise tient à remercier l’ensemble des personnes qui se sont impliquées (soigneurs, bénévoles assurant le transfert de l’oiseau, l’agent de police municipale de Séez et la famille Brown qui a découvert l’oiseau blessé) sans qui cette petite chouette n’aurait jamais pu passer cette fin d’année 2019 dans sa forêt d’origine.