Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 02/11/2017
Institutionnel
L'hôtel L'Apogée Courchevel, situé à Courchevel 1850, devient un mécène du Parc national de la Vanoise, en faveur de la protection du bouquetin des Alpes. Les bénéfices issus de la vente par l'hôtel d'une peluche de bouquetin, créée spécialement pour ce mécénat, iront au soutien d'actions menées par le Parc pour cette espèce emblématique qui, aujourd'hui encore, reste vulnérable.
Peluche bouquetin créée par l'hôtel L'Apogée Courchevel dans le cadre de son mécénat avec le Parc national de la Vanoise
Hôtel L'Apogée Courchevel, situé à Courchevel 1850
Formation aux captures de bouquetin organisée par le Parc national de la Vanoise pour les agents d'espaces protégés français et italiens (octobre 2017)

 

Créé en 1963 pour protéger le bouquetin des Alpes, le Parc national de la Vanoise a, depuis, développé de nombreuses compétences afin d'améliorer la connaissance scientifique du bouquetin et de sensibiliser tous les publics.

Dernièrement, le Parc s'est engagé dans un projet européen de coopération transfrontalière France/Italie, nommé Alcotra Lemed-Ibex, qui vise à une meilleure gestion conservatoire du bouquetin à l'échelle des Alpes, pour limiter les menaces qui pèsent encore sur l'espèce. Huit partenaires*, français et italiens, participent à ce projet.

L'hôtel L'Apogée Courchevel a quant à lui mis en œuvre un vaste programme d'actions dans le cadre de sa démarche de responsabilité sociétale. Il a pour cela développé différents partenariats axés sur la valorisation du patrimoine alpin et l'éducation à l'environnement.

Aujourd'hui, l'hôtel L'Apogée Courchevel s'engage avec le Parc national de la Vanoise dans un mécénat pour soutenir des actions de préservation, de connaissance, de suivi du bouquetin, et de sensibilisation des publics au dérangement de la faune sauvage.

La jolie peluche de bouquetin créée par l'hôtel sera proposée dès cet hiver à sa clientèle internationale. Les bénéfices seront ensuite remis au Parc pour être consacrés exclusivement aux actions menées au sein du projet Alcotra Lemed-Ibex et dont le Parc est maître d'ouvrage.

Parmi celles-ci figure la mise en œuvre de méthodes communes de comptage et d'observation pour améliorer les connaissances sur la démographie du bouquetin. De même le suivi des déplacements doit progresser, avec la pose sur des animaux de 15 colliers GPS et de 20 colliers VHF. Une formation aux bonnes pratiques de capture et de marquage, dans le respect du bien-être animal, vient également d'avoir lieu en Vanoise, organisée par le Parc. Et, parce que la connaissance n'a d'intérêt que si elle est partagée, différentes actions d'animation et de sensibilisation du public sont prévues, dont des films et une exposition, à découvrir à partir de 2018.

logo_apogee_100_px.png

Alcotra Lemed-Ibex : huit partenaires transalpins

Le programme associe 4 partenaires français : les parcs nationaux des Écrins (chef de file), du Mercantour et de la Vanoise, Asters/Conservatoire d'espaces naturels de Haute-Savoie et 4 partenaires italiens : le Parc national du Grand Paradis, Alpi Cozie, organisme de gestion des espaces protégés des Alpes cotiennes, la Région autonome de la vallée d'Aoste et Alpi marittime, organisme de gestion des espaces protégés des Alpes maritimes italiennes.