Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 21/11/2022
Faune
Panneau d'information ZSM
Gypaète adulte
Gypaète adulte en vol
La saison automnale rappelle au gypaète barbu que l’heure de la reproduction a sonné. Des aires de nidification ici où là se rechargent de branches et de laine pour accueillir la future ponte. Des accouplements sont observés.

La reproduction du gypaète est une phase sensible qui conditionne la dynamique de population. De fait, un dérangement pendant cette période critique est susceptible de conduire à un abandon de l’aire. Pour la sauvegarde de l’espèce, il est donc capital de pouvoir respecter la quiétude des animaux au sein des zones de sensibilité majeure (ZSM).

Ce sont à nouveau 16 ZSM qui sont actives depuis le 1er novembre, en Vanoise et une au-dessus de Valloire (voir cartes jointes ci-dessous).

Ces zones de mise en défens spatial et temporel sont réparties sur le territoire de Vanoise entre vallées de Tarentaise (9) et de Maurienne (7). Toutes les activités susceptibles de perturber l’espèce sont à proscrire. D’une façon générale toutes les activités bruyantes doivent être évitées (comme le survol motorisé à moins de 1000 m/sol, le passage ou le stationnement de skieurs, randonneurs…). Le respect de ces consignes augmentera considérablement les chances de survie des futurs jeunes jusqu’au moment de l’envol.

Nouveauté : les ZSM sont dorénavant mises à disposition des pilotes par la Direction générale de l'aviation civile ( DGAC ). Belle initiative !

Toutes les ZSM restent actives jusqu’au 1er mars, indépendamment de la réussite ou de l’échec de reproduction, car une ponte de remplacement est toujours possible jusqu’à cette date.
Après le 1er mars, seules les ZSM manifestement occupées resteront activées jusqu’à l’envol du poussin (si non dérangement), soit jusqu’au 15 août potentiellement pour l’espèce gypaète barbu.

Merci de respecter ces ZSM pour le plus grand bonheur des gypaètes.

 

Où sont les gypaètes marqués de Vanoise ?

Au 8 novembre, Altitude évolue en Suisse près de la frontière française. Les 2 petits nouveaux, équipés cette année, Dôme de Peisey-Nancroix et Daille des gorges du même nom sur Val d’Isère volent, pour le premier sur les sommets au-dessus de Landry et Bourg-Saint-Maurice et pour le 2e sur la rive droite de Val-Cenis.

Vous pouvez les suivre ici:  https://4vultures.org/our-work/monitoring/bearded-vulture-maps/