Parc national de la Vanoise
-A +A
Share

3- La quiétude, une affaire de survie pour la faune en hiver

  3- La quiétude, une affaire de survie pour la faune en hiver   

 

EN HIVER, LES ANIMAUX ADOPTENT DES STRATÉGIES DE SURVIE SPÉCIFIQUES

 

Ils doivent maintenir leur température malgré le froid, le vent et la neige. Certains se blotissent dans des igloos.

 

La nourriture est rare, ils utilisent leurs réserves de graisse et économisent leur énergie.

 

Ils essayent de rester dans leur espace vital où survivre est un peu plus facile (lisères de forêt, crêtes déneigés, etc).

 

Ils ralentissent leurs fonctions vitales et ne se déplacent que lorsque c'est nécessaire.

©AS246198844
©AS198608525

LES ANIMAUX PERÇOIVENT SOUVENT L’HOMME COMME UN DANGER

Quand vous êtes en montagne, vous pouvez entrer dans leur espace vital, souvent de manière soudaine et sans préavis.

  • Skieurs, raquetteurs, VOUS NE LES VERREZ PEUT-ETRE PAS, ils se seront déjà enfuis quelques minutes avant votre arrivée…
  • S’ILS NE BOUGENT PAS, qu’ils vous regardent ou qu’ils arrêtent de manger, leur rythme cardiaque a déjà augmenté. Ils sont certainement stressés par votre présence mais préfèrent rester dans leur espace vital (pas d’espace de repli possible, peu d’énergie disponible pour bouger).
  • S’ILS FUIENT, le dérangement est à son maximum car ils brûlent leur précieuse énergie en pensant sauver leur vie.

Les animaux affaiblis et stressés sont plus vulnérables face aux maladies et à leurs prédateurs naturels. Ils auront des difficultés à assurer leur reproduction lorsque le printemps arrivera.

©AS60721386