Parc national de la Vanoise
-A +A
Share

Objectif Gypaète, Quesako ?

L'opération Objectif gypaète propose de suivre en direct depuis 2013 le cycle de reproduction d'un couple de gypaètes (ponte, couvaison, naissance, élevage).

 

Une caméra et un télé-objectif, placés à grande distance du nid (1000 mètres) pour éviter tout dérangement des oiseaux, permet de visualiser des images en direct par l'intermédiaire d'Internet.

La caméra se trouve sur le territoire de la commune de Termignon à environ 2400 mètres d'altitude.
Cet emplacement entraîne de nombreuses contraintes :

  • le matériel doit résister à des températures extrêmes (cela implique un système de chauffage intégré avec panneaux solaires).
  • le matériel doit résister à la neige, à l'humidité et au vent (cela implique un caisson étanche et la mise en place d'un abri).

Les conditions météorologiques entraînent d'ailleurs des périodes de dysfonctionnement : le résultat en temps de pluie ou de neige est malheureusement limité.

La caméra ne se trouve pas, comme d'autres projets, sur un lieu "fixe" de nourrissage ou d'abreuvage. Le site de reproduction d'un couple de gypaètes peut comprendre jusqu'à 10 aires possibles de nidification. Les oiseaux basés sur Termignon ont 4 aires de nidification. Ils peuvent donc changer de nid d'une saison à l'autre. Il n'est pas possible de déterminer avec certitude à l'avance où le couple s'installera pour la saison. L'emplacement de la caméra est donc déterminante pour pouvoir se caler sur plusieurs lieux de nidifications au fil des saisons.

 

Pour regarder ces images ?
  • un écran haute définition à la maison de la Vanoise à Termignon - Tél : 04 79 20 51 67
  • un écran basse définition à l'accueil du siège du Parc à Chambéry

Ces images sont en basse définition afin de permettre leur diffusion, en continu, par Internet.

 

L'accent sur une espèce ?

Toute espèce a son importance dans la biodiversité.

Si, par cette opération, l'accent est mis sur le gypaète, c'est qu'il est :

  • une espèce rare à forte valeur patrimoniale : la Vanoise est un territoire privilégié qui accueille un nombre exceptionnel de gypaètes (Une vingtaine d'individus identifiés et vus en Vanoise - ainsi que 4 couples sédentaires)
  • une "espèce parapluie" dont l'effet de protection se répercute sur de nombreuses espèces qui en dépendent. En effet, comprendre qu'il faut protéger le gypaète, c'est aussi comprendre que toute espèce doit être protégée.
  • un chaînon important de la chaîne alimentaire qui intervient en fin de cycle : le charognard

L'opération a donc différents objectifs :

  • En montrant des images en direct, elle permet d'impliquer fortement le spectateur qui vit l'instant présent avec l'animal et prend pleinement conscience de l'importance de préserver cette espèce, et la nature et les autres espèces en général.
  • En rendant plus accessible un élément du patrimoine naturel local, elle permet à la population de se réapproprier les richesses de son territoire.
  • En faisant connaître au grand public une espèce réintroduite et fragile, elle permet d'illustrer les enjeux de protection.
  • En proposant, aux scientifiques, des données complètes sur un cycle de reproduction-élevage : elle fait partie intégrante du suivi scientifique des patrimoines du territoire.
  • En mettant à disposition des images diurnes en continu : elle participe à la mission de surveillance des gardes-moniteurs. Les agents de terrain peuvent donc compléter leurs observations sur le terrain avec des observations à distance en gagnant un temps précieux et ce, en toute sécurité.

Suivi scientifique, protection, sensibilisation aux enjeux de la conservation, l'opération "Objectif gypaète" participe pleinement aux missions fondamentales de l'établissement Parc national.

Installation du dispositif "Objectif gypaète" en 2011