Parc national de la Vanoise
Accueil > Connaître le territoire > Flore

Quelles plantes à quelle altitude ?

Coussinet de joubarbe aranéeuse

La richesse de la flore du Parc national de la Vanoise est incontestable. Arbres, arbustes, mousses, plantes à fleurs, ils ne poussent pas aux mêmes endroits. Découvrez l'étagement de la végétation et les milieux où se développent les espèces.

Se documenter sur les espèces en vanoise

Bouquetin des Alpes

Produits de la boutique en ligne sur la flore

Différents ouvrages et supports en vente dans la boutique en ligne du Parc traitent de différentes espèces présentes dans le parc :

 

> Accédez à la boutique pour découvrir les livres, les DVD ... sur la flore


La plupart de ces ouvrages sont également en vente à l'accueil de l'établissement public (135 rue du Dc Julliand - Chambéry) et dans les point-info Vanoise ouverts en été dans certains offices de tourisme de Maurienne et de Tarentaise.


Documentation en ligne

Pour découvrir en détail une partie de la flore de Vanoise, vous pouvez consulter les FICHES "Espèces" des documents du patrimoine naturel des communes :

icon Les Allues - icon Aussois - icon Avrieux - icon Bessans - icon Champagny - icon Lanslebourg - icon Lanslevillard - icon Modane - icon Peisey-Nancroixicon Le Planay - icon Pralognan-la-Vanoise - icon St Martin de Belleville -icon St-Bon Courchevel - icon Ste-Foy-Tarentaise - icon Termignonicon Villarodin-Bourget - icon Villaroger

Les facteurs influençant la floreSabot de Vénus

Quelques 1200 espèces végétales sont présentes en Vanoise, dont 200 espèces remarquables.
Différents facteurs influent sur la flore :

  • l'altitude
  • l'orientation par rapport au soleil : versant à l'ombre (l'ubac) - ou exposé au soleil (l'adret)
  • les différentes périodes climatiques de l'histoire
  • les types de sols ou de roche
  • l'impact lié à l'activité de l'homme

Tous ces facteurs génèrent des milieux différents et constituent la diversité de la flore dans le massif de la Vanoise.

 

L'étagement de la végétation

  • Etage nival (au dessus de 3000 mètres)
    A cette altitude, les glaciers recouvrent les sommets. La végétation ne peut donc pas se développer, hormis de rares lichens.
  • Etage alpin (2000 à 3000 mètres)
    C'est la zone située au-dessus de la limite des arbustes.
    La neige tombée l'hiver persiste une partie de l'été sous forme de névés au fond des combes à neige.
    L'espace est composé de zones de rochers où seuls les lichens et quelques plantes clairsemées sont capables de subsister. Il est occupé aussi par de vastes pelouses alpines, garnies de fleurs durant les mois d'été.
  • Etage subalpin (de 1500  à 2000 mètres)
    C'est le domaine des landes à rhododendrons, myrtilles, génévriers ainsi que des arbustes tels que les aulnes verts.
    Ces landes jouxtent les forêts de conifères où prospèrent mélèzes, pins à crochet et pins cembro.
    L'épicéa se cantonne aux secteurs les moins élevés en altitude.
  • Etage montagnard (de 800 à 1500 mètres)
    Cet étage, quasiment entièrement situé en-dessous des limites du coeur du Parc, est densément boisé.
    Il est constitué essentiellement de forêts de hêtres et de sapins qui s'unissent pour former la hêtraie-sapinière.
    L'homme a marqué le paysage de son empreinte en déboisant et en entretenant des prairies de fauche.


Site officiel du Parc national de la Vanoise

Réalisation Altimax