Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 12/03/2020
Faune
Le Parc national de la Vanoise bénéficie d'un savoir-faire reconnu en matière de capture et marquage du bouquetin. Pour cette raison, il a été identifié comme pilote de l'action « Programme de capture et marquage » dans le programme européen ALCOTRA LEMED-IBEX, visant à renforcer la protection du bouquetin des Alpes.
Laché d'une étagne de bouquetin des Alpes après marquage et prélèvements biologiques, à la cage-piège de Friburge à Champagny le Haut
 

Le Parc national a ainsi travaillé à la standardisation des techniques de capture, marquage et prélèvements biologiques et à la formation des agents aux bonnes pratiques dans le respect du bien-être animal.

Les méthodes ayant très peu évolué durant ces dernières décennies, il s'agissait de reconsidérer ces pratiques dans une démarche de progrès avec un enjeu d'efficacité, d'éthique, axé sur le bien-être animal et d'harmonisation des savoir-faire et méthodes.

Ce travail s'est concrétisé dès octobre 2017 par un important volet de formation. Près de 50 agents d'espaces protégés d'Italie et de France sont ainsi venus participer à une formation aux techniques de capture et marquage organisée par le Parc, en Haute-Maurienne.

Le deuxième axe de travail consistait en la réalisation d'un guide pratique regroupant l'ensemble de ces connaissances, véritable vade-mecum de tout gestionnaire d’espace protégé. Le Parc national a ainsi coordonné la réalisation de ce guide en associant de nombreux partenaires français et italiens durant 2 années.

Avec plus de 130 pages, découpées en 7 chapitres très complets et richement documentés, ce guide aborde toutes les étapes réglementaires et techniques liées aux opérations de capture, marquage et prélèvements biologiques : télé-anesthésie, cage fixe, mur tombant, lacets à pattes, réalisation des prélèvements biologiques et des mesures biométriques, marquage des animaux ainsi que la prise en compte de la sécurité et du bien-être des animaux au cours des manipulations.

Ce vade-mecum propose ainsi d’accompagner les gestionnaires, chapitre après chapitre, tout au long des différentes phases de leur projet scientifique consacré au bouquetin des Alpes.

Proposé en version française, il a également été traduit dans son intégralité en italien pour répondre aux besoins d'une gestion concertée transfrontalière.