Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 29/10/2021
Faune

La saison de reproduction est lancée chez les gypaètes barbus

Jeune gypaète en vol
Gypaète adulte
Gypaète adulte en vol
Novembre est là, initiant pour le gypaète barbu une nouvelle saison de reproduction. C’est le début des accouplements et du rechargement des aires pour accueillir un œuf, peut-être deux. C’est aussi le moment de réactiver toutes les ZSM (Zones de sensibilité majeure) sur les lieux de nidification potentiels connus.

1er novembre, 16 ZSM sont réactivées en Vanoise afin d’assurer une meilleure tranquillité des couples de gypaètes barbus au cours de la longue période de reproduction qui s’annonce.

Cette tranquillité est impérative afin de permettre, au bout de tant d’efforts, à un jeune son envol en juillet prochain.

Ces zones de mise en défens spatial et temporel sont réparties sur le territoire de Vanoise entre vallées de Tarentaise (9) et de Maurienne (7). Toutes les activités susceptibles de perturber l’espèce sont à proscrire. D’une façon générale toutes les activités bruyantes doivent être évitées (comme le survol motorisé à moins de 1000 m sol, le passage ou le stationnement de skieurs, randonneurs…)

Le calendrier est le suivant :
Toutes les ZSM restent actives jusqu’au 1er mars, indépendamment de la réussite ou de l’échec de reproduction car une ponte de remplacement est toujours possible jusqu’à cette date.
Après le 1er mars, seules les ZSM, manifestement occupées, resteront activées jusqu’à l’envol du poussin (si non dérangement), soit jusqu’au 15 août potentiellement pour l’espèce gypaète barbu.

Le gypaète, espèce rare, encore menacée et sensible au dérangement, vous remercie pour votre bienveillance et votre sollicitude !

La reproduction du gypaète est une phase sensible qui conditionne la dynamique de population. De fait, un dérangement pendant cette période critique est susceptible de conduire à un abandon de l’aire. Pour la sauvegarde de l’espèce, il est donc capital de pouvoir respecter la quiétude des animaux au sein des zones de sensibilité majeure (ZSM)

Des nouvelles des gypaètes marqués

Les 2 individus marqués Altitude et Bellecôte évoluent toujours dans les Alpes. Au 26 octobre, Altitude est revenu en Vanoise sur les terres de Val-Cenis et au 24 octobre, Bellecôte vadrouille en Suisse près du mythique Cervin.

Vous pouvez les suivre ici:  https://4vultures.org/our-work/monitoring/bearded-vulture-maps/

Il n’y a pas eu de jeunes équipés de balise GPS en 2021, du fait d’une météo défavorable et de la faible natalité.