Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 04/07/2018
En septembre 2017, le Conseil d’administration du Parc national de la Vanoise élisait Rozenn Hars à sa présidence, avec un mandat précis : engager les 17 chantiers du « Bien vivre ensemble en Vanoise » et imaginer avec les partenaires des actions concrètes au service de la biodiversité et des territoires.
« Bien vivre ensemble en Vanoise », c’est le souhait de l’ensemble des acteurs du territoire du Parc d’engager la discussion, mais surtout de la décliner dans des projets concrets pour renouer le dialogue, restaurer la confiance, et faire du Parc national un outil au service des territoires pour protéger et partager l’exception.
Après près d’un an de mandat et avant l’été, la Présidente du Conseil d’administration, les élus du territoire et la Directrice ont souhaité organiser un temps fort dédié à un point d’avancement des chantiers identifiés dans ce « Bien vivre ensemble en Vanoise ».
Dans cet objectif, le Conseil d’administration qui s’est tenu ce jour à Pralognan-la-Vanoise a été ouvert, au-delà de ses membres, aux élus et aux agents qui souhaitaient en débattre.
Les pilotes de chacun des groupes de travail d’ores et déjà lancés (tourisme, communication, portes de Parc, données environnementales, sports de nature…) ont présenté l’avancement des travaux et les premières actions engagées. Ils ont soumis aux administrateurs des points d’étape importants pour la poursuite des réflexions.
 
Pour reconstruire le lien avec les habitants

Faire découvrir les patrimoines aux habitants : les gardes-moniteurs du secteur de Haute Tarentaise ont organisé en inter-saison des ateliers ornithologiques à destination des habitants. Trois ateliers, dont une sortie pour reconnaître les chants d’oiseaux et un atelier pour construire un nichoir. Un vrai succès !
Des projets de travaux en cœur de Parc ? Le Parc met à disposition l’appui d’un architecte conseil pour accompagner la dépose du dossier d’autorisation et s’assurer que les prescriptions architecturales sont partagées par le pétitionnaire et le Parc.