Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 03/05/2019
Tourisme
Randonneurs sur le GR5, entre Plan du Lac et Entre-Deux-Eaux
Refuge du Fond des fours (en cœur de Parc, commune de Val d'Isère)
Randonneurs avant la traversée du lac des Assiettes, sous la Grande Casse

 

Le protocole Bien vivre ensemble en Vanoise, en cours, comprend parmi ses 17 chantiers un chantier consacré aux sports de nature. Dans ce cadre, le groupe de travail a engagé une réflexion sur la modification de la réglementation sur le bivouac en cœur de Parc. L'objectif est de favoriser l'accès à la montagne et à l'itinérance aux publics jeunes et à moindre pouvoir d'achat.

Les modifications proposées par le groupe de travail ont été validées par le Conseil d'administration du Parc de mars 2019. La réglementation actuelle permet désormais d'ouvrir le bivouac à proximité immédiate des refuges situés dans le cœur du Parc national et qui se trouvent à plus d'une heure de marche des limites du Parc ou à plus d'une heure de marche d'un point d'accès routier, et ce dans le respect des modalités d'application de la réglementation du cœur de Parc (marcœur 34).

L'ouverture du bivouac près des refuges en cœur de Parc doit ainsi répondre à différentes conditions :

  • être proposé durant la période estivale de gardiennage des refuges, comprise entre le 1er juin et le 30 septembre ;
  • sur des sites identifiés à cet effet, non aménagés, non terrassés et non profilés pour ce seul usage ;
  • dans une tente légère ne permettant pas la station debout lorsqu'une tente est utilisée ;
  • dans le créneau horaire compris entre 19 h et 8 h ;
  • et dans la limite de la capacité d'accueil des lieux désignés.

Pour pouvoir proposer aux randonneurs le bivouac à proximité d'un refuge en cœur de Parc, chaque propriétaire intéressé doit en faire la demande au Parc national. Cette demande permettra de délivrer, en application du nouvel arrêté de la directrice du Parc, et après une visite sur site, une autorisation de gestion d'une aire de bivouac pour un nombre maximum de personnes à installer sur une aire prédéfinie.

Le retour d'expérience liée à ce premier été de mise en œuvre sera soumis au groupe de travail et permettra, si besoin, de faire évoluer l'arrêté.

Saviez-vous pourquoi... on ne peut pas bivouaquer n'importe où dans le Parc ?

Les abords des lacs et de nombreux sites splendides du Parc incitent au bivouac mais sont souvent très vulnérables : une tente écrase la végétation et, en l'absence de sanitaires, les campeurs peuvent être source de pollutions. À des heures où la faune sauvage trouve habituellement, en coeur de Parc, des moments de quiétude pour s'alimenter, la présence de campeurs peut la troubler. Pour préserver la beauté sauvage des paysages du Parc, installons-nous aux abords des refuges. Les gardiens pourront nous accueillir et nous renseigner. Les services du refuge, salle hors-sac, sanitaires, sont aussi accessibles aux campeurs.