Parc national de la Vanoise
-A +A
Share
Le 16/05/2019
Institutionnel
Un projet franco-italien a été lancé en avril dernier, dans le cadre d’un programme européen PITEM* nommé "BIODIV’Alp". Grâce à ce projet, un inventaire de la biodiversité va pouvoir être lancé sur un grand territoire réparti dans toute la chaîne alpine, entre France et Italie.

Le Parc national de la Vanoise s’implique dans BIODIV’Alp, au travers d’un site particulier, pour lancer un "ATBI", ou "Inventaire biologique généralisé" ** : la Montagne du Saut, sur la commune des Allues, intégralement en cœur de Parc.

Dans ses missions traditionnelles le Parc s’est davantage consacré à la flore vasculaire, la grande faune et les oiseaux. L'ATBI, quant à lui, cible la biodiversité cachée, souvent compliquée et délicate à déterminer  : mousses, lichens, insectes, champignons, mollusques, araignées…

Ce type de programme amène à découvrir de nouvelles espèces au niveau local, voire à l'échelle de la France (notamment des insectes, mais aussi des champignons).

Pour le mener à bien nous avons besoin de spécialistes volontaires...

La restitution des inventaires est prévue pour 2021. Les modalités pour proposer votre participation seront prochainement précisées.

APPEL À PROJETS  - PNV 2019 (extrait)
Contribution à la connaissance naturaliste de la Montagne du Saut

 

La Montagne du Saut est située sur la commune des Allues, qui en est aussi propriétaire. Le site d’une surface de 1340 ha est entièrement inclus dans le coeur du Parc national de la Vanoise. Il est constitué de milieux de haute montagne (entre 2000 et 3500 m d’altitude) avec un fort degré de naturalité, car il n’est plus pâturé depuis plus de 50 ans. Seuls quelques sentiers de randonnées traversent le site et quelques pêcheurs fréquentent le Lac du Mont Coua. Le Parc national de la Vanoise, en collaboration avec la commune des Allues, souhaite faire de la Montagne du Saut un site de référence, c’est-à-dire le mettre à disposition des scientifiques pour leurs recherches scientifiques sur la longue durée. Ce site est particulièrement intéressant pour étudier les évolutions des populations animales ou végétales et de milieux laissés en libre évolution, afin de mieux comprendre les dynamiques en relation avec les changements globaux.

Le Parc est par ailleurs impliqué dans le PITEM Biodiv’Alp et notamment l’action 3.4 du plan simple n°2 COBIODIV. Le Parc a choisi de mettre en œuvre l’ATBI (inventaire généralisé de la biodiversité) prévu dans cette action sur le site de la Montagne du Saut, afin de mieux connaître la biodiversité présente, qui pourrait ensuite servir de base pour les études concernant l’effet des changements globaux. Comme dans beaucoup de sites, la flore vasculaire et la grande faune (oiseaux, mammifères) sont relativement bien connues. En revanche, les connaissances sur tous les autres groupes, notamment les bryophytes, champignons, lichens, invertébrés, sont très lacunaires. Le site bénéficie d’une cartographie récente de la végétation à l’échelle des associations végétales.

Le Parc national de la Vanoise lance ainsi un appel à projets pour l’amélioration des connaissances naturalistes dans le cadre du PITEM Biodiv’Alp, afin de combler les lacunes en termes de taxons sur les groupes méconnus actuellement.

L'ATBI pourra impliquer les associations naturalistes et sociétés savantes impliquées dans la connaissance et/ou la conservation de la biodiversité, les scientifiques des organismes de recherche, les autoentrepreneurs, les établissements publics, les conservatoires botaniques nationaux, les bureaux d’études et les gestionnaires d’espaces naturels. Les projets soumis par une entente de plusieurs structures ou naturalistes seront favorisées lorsqu’elles permettent d’optimiser les prélèvements, afin de limiter l’impact sur la biodiversité, et de mutualiser les temps consacrés aux différentes phases (collectes manuelles ou par piège, tri des espèces prélevées, implication de plusieurs taxonomistes spécialistes de groupes différents).

Le Parc national de la Vanoise pourra apporter un soutien sous la forme de la mise à disposition d’un logement (au refuge du Saut ou à la maison de la Réserve) ou d’un appui logistique (transport des personnes et du matériel par 4x4, appui pour les prélèvements, etc.), en fonction des disponibilités. Le site est accessible à pied depuis Méribel-Mottaret ou en 4x4 mais la circulation motorisée sur la piste montant au Refuge du Saut est soumise à autorisation.

 

* PITEM : Plan intégré thématique (Interreg Alcotra - Programme de coopération transfrontalière européenne entre la France et l'Italie).

** ATBI (All-taxa biodiversity inventory) : Inventaire biologique généralisé. Les inventaires de tous les taxons de la biodiversité ou Inventaires biologiques généralisés (IBG) visent à réaliser un inventaire exhaustif de toutes les espèces vivant et existant sur un territoire donné, et pas seulement les espèces emblématiques.